Ou intégrer l’équipe du PSG ? Et pour appuyer ses propos, l’ancien joueur du PSG a raconté une anecdote éloquente sur son arrivée à Bordeaux. « C’est l’une des plus grandes joies que j’ai eues en tant que joueur » , se rappelle le Sénégalais. « Mais ça reste un match de football », avait rappelé toute la semaine à ses joueurs l’entraîneur Pierre Talmont, qui a déjà connu ces hauteurs en tant que joueur dans cette compétition réservant toujours de belles surprises. Secrétaire général de la Fédération Française de Football entre 1919 et 1955, il projette dès sa prise de fonction de créer une compétition continentale. C’est la 17e fois que le Real Madrid disputera l’épilogue de la compétition. Manchester City a remporté quatre fois le championnat d’Angleterre (1937, 1968, 2012, 2014), ainsi que la FA Cup à cinq reprises (1904, 1934, 1956, 1969, 2011) et la League Cup à trois reprises (1970, 1976, 2014). Quatre fois lauréat du Community Shield (1937, 1968, 1972, 2012), le club mancunien n’a jamais brillé sur la scène européenne (aucune finale de Ligue des champions). Cette blessure intervient au plus mauvais moment pour l’OM, à un tournant en championnat. Nouvelle claque un mois plus tard, avec une grosse défaite face à Montpellier (2-0), où la différence de jeu entre un promu et un candidat au titre est marquante.

Le n°7 parisien a profité des deux jours de repos pour se rendre de l’autre côté des Pyrénées, alors qu’il est annoncé avec insistance depuis plusieurs mois au Real Madrid. Toujours à la lutte pour le maintien, l’ESTAC ne sera peut-être pas si facile à battre pour le leader parisien. Mais Jimmy Briand égalise pour les Bretons à la 37e, et à la pause, l’OM n’est pas champion. L’exigence régnait aussi dans le domaine physique, ce qui a permis à l’OM de surclasser ses adversaires tout au long de l’année, et surtout en fin de saison. LIGUE 1 – Alors que Nice joue un match capital face à Saint-Etienne quatre jours après avoir perdu la finale de la Coupe de France face à Nantes, les critiques se concentrent sur la saison des Aiglons. La cité Phocéenne est, quoi qu’il arrive, toujours à fond derrière son club fanion, l’Olympique de Marseille, l’un des clubs professionnels les plus titrés de France et qui a connu son plus grand moment de gloire dans les années 1990 avec notamment une Ligue des Champions remportée devant le club prestigieux du Milan AC.

Neymar da Silva Santos Júnior (born 5 February 1992), known as Neymar, is a Brazilian professional footballer who plays as a forward for Ligue 1 club Paris Saint-Germain and the Brazil national team.He is considered a versatile player, being able to play as either a central striker, second striker, winger or occasionally as an attacking midfielder. Sur le live SofaScore, vous trouverez les face à face entre Paris Saint-Germain et Olympique de Marseille. « Marseille sortait d’une ou deux saisons où ça jouait très bien, mais sans titre au bout. Ici, aux alentours du Parc OL, Adidas a offert deux jolis maillots au club rhodanien.

Lors de la fondation du club au début du XXe siècle, une multitude de clubs sont déjà présents à Marseille à l’image du Sporting Club de Marseille, du Stade helvétique de Marseille ou encore du GS Présentines. Un groupe d’un peu plus de 800 000 habitants qui s’appelle Marseille. Avec 10 points d’avance à trois journées de la fin, les Skyblues ne peuvent plus être rattrapés en tête par les Red Devils. Il sait utiliser sa tête. Au cours des dernières décennies marquées par l’explosion des droits TV et des montants des transferts, le football a continué son internationalisation et sa démocratisation, avec notamment le développement du football féminin, pour lequel la dernière Coupe du monde disputée en France en 2019 a confirmé l’intérêt croissant des spectateurs. Tout le monde a pu prendre un peu la parole, du plus jeune au plus expérimenté. Les Mancuniens ont d’abord vendu Angeliño à Leipzig contre 18 millions d’euros et le jeune Lukas Nmecha a rejoint Wolfsburg pour 8 millions d’euros. Quarante millions d’euros sont dépensés en un été – une révolution à l’époque – sur Cyril Rool, Stéphane Mbia, Fabrice Abriel, Édouard Cissé, Souleymane Diawara, Gabi Heinze, Fernando Morientes et surtout Lucho González.

Sauf que Lucho, arrivé du FC Porto pour environ 20 millions d’euros (record marseillais à l’époque), se blesse dès la préparation et la mayonnaise met du temps à prendre. Une montagne humaine prend forme autour de Lucho où l’on retrouve tout le groupe marseillais. Au-delà des cas individuels, c’est le groupe entier qui s’est mis à tourner à plein régime. Mais les Canaries n’ont pas le palmarès de Leeds, qui retrouve la Premier League après sa relégation en 2004. Au-delà de l’histoire du club, l’autre attraction est bien évidemment Marcelo Bielsa. Le premier tableau liste l’effectif professionnel de l’OM pour la saison 2021-2022. Il détaille ainsi l’ensemble des joueurs ayant signé un contrat professionnel avec le club.

Kevin Osei, intégré au groupe pro lors de la saison 2009-2010, se souvient de cette ambiance particulière d’hommes en mission : « À un entraînement, je rate une passe et j’en rigole. Par Swann Borsellino et Kevin Charnay // Propos de Mamadou Niang, Benoît Cheyrou, Édouard Cissé et Kevin Osei recueillis par SB et KC Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? » Lorsque Deschamps propose à Édouard Cissé de le rejoindre dans son futur club, les objectifs sont on ne peut plus clairs.

Mais après un passage sur le banc du Bayern, c’est bien à Manchester City qu’il tente de remporter la plus belle des compétitions européennes. Interrogé sur la situation de son joueur, Mauricio Pochettino a de son côté assuré qu’il n’avait « pas eu de nouvelles » lundi soir. On a beaucoup tourné, il y avait beaucoup de profondeur de banc et chacun a joué un rôle, ça explique le fait qu’il est difficile de sortir un ou deux joueurs de cette équipe. « Petit Vélo » , qui avait fait une terrible première impression à Didier Deschamps, au point d’être quasi indésirable, devient l’un des Marseillais les plus décisifs. Cette déclaration a prouvé à quel point il est protecteur. Du coup, la Coupe de France apparaît comme l’ultime chance pour les joueurs du PSG de décrocher un titre cette année. » L’enjeu, lui, est simple : si l’OM gagne, il est champion de France pour la première fois depuis 1992. Le scénario est idéal quand Gabi Heinze ouvre le score d’un coup franc magistral dès la 4e minute de jeu. Cette année, la donne a été inversée puisque c’est désormais Cristiano Ronaldo qui occupe la première place du classement. Gabi Heinze me remet directement à ma place.

On avait des joueurs d’expérience qui savaient aussi parler au bon moment, comme Gabi (Heinze), Édouard Cissé ou Souleymane Diawara, donc je leur laissais la parole. Ce n’est pas pour enfiler des perles » , se souvient Cissé. « Deschamps qui reprend Marseille, ce n’est pas pour enfiler des perles. Ce n’est pas idéal si près de Madrid, surtout que Joao Cancelo est suspendu pour le match aller. Meilleur buteur du championnat, Mamadou Niang se rappelle : « Match compliqué. Jusqu’à la 75e minute et ce but de Mamadou Niang.

De Mamadou Niang à Brandão, en passant par, Gabi Heinze, Charles Kaboré, Souley Diawara et même le gardien remplaçant Andrade. » Un rôle de grand frère validé par le capitaine de l’époque, Mamadou Niang, dont l’influence s’exprimait essentiellement sur le terrain : « Mon leadership, je le manifestais par ma personnalité. Qu’ils s’appellent Mamadou Niang, Lucho González, Hatem Ben Arfa, Mathieu Valbuena ou encore Fabrice Abriel, tous étaient techniquement à la hauteur du niveau physique demandé par le coach. Certains joueurs, comme Hatem Ben Arfa et surtout Mathieu Valbuena, retrouvent la confiance du coach, et le temps de jeu qui va avec. Alors, sur le marché des joueurs, il ne s’aventure pas sur les stands des jeunes pépites, mais opte pour les valeurs sûres. Le premier trophée ne tarde d’ailleurs pas à tomber. Surtout quand, comme Manchester City, on est encore en lice dans les 4 compétitions que l’on dispute (Premier League, Ligue des Champions, FA Cup et Carabao Cup, la Coupe de la Ligue anglaise, dont la finale opposera donc City à Tottenham). C’est le pays organisateur, qui remporte l’épreuve 2-0 contre la Yougoslavie, après un match rejoué à la suite d’un premier match nul 1-1. Cette victoire permet aux Italiens d’oublier leur surprenante élimination à la Coupe du monde 1966 contre la Corée du Nord.